Avec Orlan : Ceci est mon corps… ceci est mon logiciel

Le texte réécrit d’une conférence de 2009 qui s’interroge sur les transformations du corps. Et sur son passage du travestissement au transformisme, de l’icône religieuse au transmutant, à travers des figures apotropaïques d’empêchement, ORLAN accouche d’elle-m’aime ou le Manifeste de l’Art Charnel qui travaille l’autoportrait technologique entre défiguration et refiguration, un ready-made modifié ou encore l’hybridation de photos.

Cette toute la question de transformation du corps via les biotechnologies et, au-delà, de sa possible mutation.

Il serait intéressant d’en questionner les rapports avec le Manifeste mutantiste paru l’an dernier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.