LA CONDITION

NOTRE INHUMAINE CONDITION

 

 

 

 

conditionné

air conditionné

fenêtre conditionnée

posée sur un mur

conditionné

le produit est conditionné dans son emballage

le grand déballage médiatique est conditionné au poids

de la censure intérieure

la réflexion interne est conditionnée

dans son étui osseux et orgueilleux

 

quand je dis CONDITION je ne veux pas dire juste le mot à condition qu’on me comprenne

je ne veux pas non plus qu’on me comprenne sous condition

je voudrais dire le mot sans condition de compréhension ni renvoi sans préhension ni envoi

tout en étant conditionné par l’impression d’être incompris

 

Ma pensée est sans condition mais sous condition. Sans mais sous. Pas sous mais sans.

Quand on est sous condition on est conduit par elle. A la baguette, à la carotte. A la braguette et au bâton.

Conduit ne veut pas dire dirigé

ne veut pas dire admirer

ne veut pas dire prosterner

conduit veut dire accompagné

être marché avec

 

Quand CONDITION arrive alors l’action passe

Quand CONDITION déboule alors l’imprévisible cassé

Quand CONDITION digère alors mouvement en sommeil

 

 

une condition est dite larvée lorsqu’elle s’étale sans luxure

qu’elle attend sans s’égarer

 

une condition est dite générale lorsqu’on veut éviter qu’elle arrive

 

le conditionnel n’est pas un mode encore moins un temps

il est la mode perpétuelle et le temps qui insère tous les autres

 

si je ne veux plus vivre dans le passé alors je vais m’efforcer de vivre dans les présent à l’avenir ou plutôt à vivre au présent dans l’avenir

 

la condition n’est pas notre horizon elle est notre bordure`

la condition nous borde comme on borde un lit

pas sans effort mais sous le matelas

pas sans mais sous

 

notre maison conditionnée conditionne notre pensée

nos vêtements conditionnés conditionnent nos corps

ils nous bordent pour bien dormir

l’air conditionné permet d’avoir ni chaud ni froid

permet d’entendre des horreurs sans que ça fasse ni chaud ni froid

 

l’air conditionné est bon pour le ni-ni

 

le nini remercie l’air conditionné de le border tous les jours

ça rassure

 

rassurant l’air conditionné

son bruit de générateur qui ne s’arrête jamais

sa présence

rassurant ils disent

 

le conditionnement de l’air permet celui du corps

 

une seringue géante d’air dedans

 

/

 

ils n’ont pas voulu dire interdire alors ils ont dit c’est la condition

 

derrière la condition il y a

la condiction

et derrière

la conduction

la condaction

la condictée

l’addiction

l’addictée

 

quand on me dit des paroles j’entends des voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.