Nouveau lieu à Marseille

MANIFESTEN > OUVERTURE DU NOUVEL ESPACE DES ÉDITIONS AL DANTE

59 rue Thiers, Marseille, 13001, France
# Jeudi 19 septembre, 19hvernissage de l’expo de Bernard Heidsieck : Spermato

Amandine André (lecture)

Manuel Joseph + motif_r (lecture + son)

suivi d’une performance sonore de motif_r

# vendredi 20 septembre, 19h

Jérôme Bertin (lecture)

Fabienne Létang (performance)

Stéphane Nowak Papantoniou (intervention performative)

# Samedi 21 septembre, 19h

Romain Girard (intervention performative)

Édouard Beau + Garance Clavel + Frank Smith > Matériau Irak (intervention intermédia)

# Dimanche 22 septembre, 19h

rdv avec Jann-Marc Rouillan autour de son livre Le tricard présentation des dessins de Marie-Claire Cordat

 

Les éditions Al Dante ouvrent un nouveau lieu à Marseille : MANIFESTEN. Ni galerie ni café ni librairie ni bibliothèque ni cinéma ni maison de la poésie – même si les murs sont porteurs d’images et de textes – même si les rayonnages supportent des livres disponibles à tou-te-s – même si des tables sont à disposition pour s’assoir et boire un verre – même si un écran peut être déroulé pour visionner des films – même si l’espace peut se modeler selon le désir des poètes et des interventionnistes de l’art-action – même si une salle de réunion est ouverte pour les débats et les discussions – MANIFESTEN > est une revue en 3 dimensions qui s’écrit au présent avec les voix de tou-te-s qui la font vivre – MANIFESTEN > on y croise des poètes des artistes des écrivain-e-s des militant-e-s des auteur-e-s… pour qui changer le monde n’est pas une utopie mais la seule façon d’être de ce monde – MANIFESTEN > témoigne du désir obstiné que paroles et actes soient intimement liés – MANIFESTEN > est une fabrique, où la réinvention de la langue nous permet d’affûter nos propres outils de penser – MANIFESTEN > se conjugue au présent car nous ne pouvons nous satisfaire d’un futur qui n’est qu’une hypothèse – MANIFESTEN > est en guerre toujours contre une culture de masse abêtissante / en guerre contre les pensées réservées qui font des écoles des lieux de pouvoir et des organes de presse des armes de propagande – MANIFESTEN > a définitivement choisi la violence de la vie contre la brutalité de ceux qui la brident – MANIFESTEN > a un corps car respire…

MANIFESTEN – lieu d’interventions, de réflexions & d’excitations poétiques, politiques & esthétiques – ouvre ses portes en septembre 2013, au 59 de la rue Thiers, Marseille 1er.

Tentaculeux & tuberculaires

Nowakcouvjpeg

à venir en mars- selon l’état du sous-sol
À paraître prochainement aux éditons Al Dante :
TENTACULEUX & TUBERCULAIRES de Stéphane Nowak Papantoniou
(poésie – 96 pages/15€)

ça a commencé ça a pas encore commencé
ça a déjà commencé alors que pas encore commandé
c’est commandé pas commandé pas encore commandé
c’est dessus c’est dessous c’est sans peine
c’est dans l’ombre pas dans l’ombre pénombre
recommandé
c’est un recommandé à trouver
un accusé de réception oui
voilà ça a commencé par un accusé de réception
ça a commencé par un récipissé
une accusation
dont on n’a pas trouvé l’intitulé
c’est en train de commencer
ça a commencé par une pomme
et puis après un moignon
et juste après un trognon

demain aux bancs publics

le mercredi 17 octobre à 18h30 aux Bancs Publics.

Stéphane Nowak, écrivain et contributeur à ce numéro, lira quelques textes réalisés en milieu carcéral.
Cette soirée sera pour nous l’occasion d’évoquer plus largement le projet et les nouveaux champs de réflexions qui seront les nôtres ces prochains mois.

Les Bancs Publics
10 rue ricard
13003 Marseille – Belle de Mai

l’armée noire à Marseille

c’est passé en fusée mais il y a eu :

une campagne d’affichage express

une émission mémorable à radio galère ( voir dans http://pennequin.rstin.com/armee-noire)

une lecture à quatre pattes au planet xpress

un body painting au Desperados

sans compter les milliers d’à côtés, les retors, les soutiens et les scandalisés

ça n’a pas fait dans la dentelle heureusement!

 

demain

lecture aux grands terrains d’extraits de tuberculaires et tuberculeux

Le projet « tentaculeux et tuberculaires » est un amas de textes récoltés de 2004 à 2012. Retravaillés entièrement et unifiés, ils témoignent d’un certain état de montée des puissances d’enfermements ainsi que des tentatives de fuite tous azimuts.
A la fois textes scandés et répétitifs pour énerver comme l’essoreuse d’une machine à laver et tentative d’écrire ce qu’il faut bien appeler une histoire, celle d’un enfermement multiforme et de l’échec des substances miracles pour y remédier.
Il est donc conçu pour être lu intégralement pour éprouver la rencontre des nouvelles tentacules (la télé, l’argent, les marchandises…) et des tubercules qui poussent,énervent, témoignent de dislocation.
La plupart des textes ont été lus à haute voix lors de différentes manifestations. Ils seront réagencés dans un autre ordre avec un autre plan de renversement en brouillant les différences tentacules/tubercules en rapport avec le travail de Jérémie Setton. C’est comme dans une boîte mais à l’extérieur : les pans ouverts aux quatre vents. On peut s’y croire enfermé, on y est renversé. Quand l’oeil se révulse qu’est-ce qu’il reste? Regardez devant : ça tire derrière.
Le titre même Tentaculeux et tuberculaires est un brouillage volontaire et « erroriste » de la qualité des adjectifs en travaillant à une complication du rapport actif/passif qui leur est assigné.

aux grands terrains http://www.grandsterrains.fr/GT_jeremie.html