la question du dehors

le devoir

je dis bien

LE DEVOIR

de l’écrivain, du poète

n’est pas d’aller s’enfermer lâchement dans un texte, un livre, une revue dont il ne sortira plus jamais

mais au contraire de sortir

dehors

pour secouer

pour attaquer

l’esprit public,

sinon à quoi sert-il?

Et pourquoi est-il né?

 

(Antonin Artaud, lettre à René Guilly, 7 février 1948)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.